• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Sylvain Rakotoarison

sur Futuroscope : 30 ans et 50 millions de visiteurs plus tard


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 31 mai 21:31

À Surya,

Oui, vous avez raison, les Français ne manquent pas d’idées mais de la capacité (envie peut-être plus que compétence ?) à transformer ces idées en véritables projets d’entreprise, d’une part ; et de sources de financement au départ de l’entreprise (banque, business angels, etc.) d’autre part. Avec toutes les contraintes, il faut être en effet un peu fou pour se lancer dans une telle aventure.

Je me permets de corriger votre expression « années Mitterrand » : la première dizaine d’années en pleine expansion du Futuroscope correspondrait plutôt aux « années Monory » qui a porté ce projet avec tous les moyens qu’il avait à disposition, à savoir le conseil général qu’il présidait, mais aussi le ministère qu’il occupait au début et aussi la Présidence du Sénat (entre 1992 et 1998) qui lui a ouvert beaucoup de portes. La relance du parc ne s’est faite qu’après l’arrivée de Jean-Pierre Raffarin à Matignon et au conseil régional.

Cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès